Ana Igluka

Sola.JPG

des poètes, des musiciens, des vidéastes et des chiens ...

En compagnonnage poétique et musical depuis plus de 10 ans avec Erwan Foucault / Cortazar et Samuel Baubry, Ana Igluka engage avec ce projet anciennement intitulé Resistenz, un hommage à la mémoire d'héroïnes invisibles. Celles qu' Ana appelle "les licornes", des femmes aux destins oubliés et plus largement : des vies invisibles, des places dominées, des volontés vaincues.

Se sentant inadaptée dans un monde adorateur d'une croissance illimitée, Ana trouve refuge dans ces histoires de vie rebelles, ces images constructives, ces personnalités identificatrices. Ainsi s'écrivent, d'ombre et de lumière, le fervent désir de vivre, le sens éblouissant de l'existence.
 

Avec pour arme la simplicité du verbe, des poésies flamboyantes, relatant des destins humains, se parent d'une musique ardente. Le rythme oscille entre batterie et électronique pour incarner l'urgence des témoignages, à travers les âges. Les voix et les guitares s'associent pour transmettre la justesse des messages.

Des chansons qui aiment se parer d'images, devenant film, exploitant bribes vidéos glanées aux alentours, marionnettes en attente, clins d’œil du quotidien...

 

Avec Ana Igluka : écriture interprétation

Erwan Foucault : composition, interprétation

Samuel Baubry : arrangements, interprétation

En 2020, ce spectacle a fait l'objet d'une action culturelle : la création d'un concert partagé avec la classe de CM1/CM2 de Caroline Charvy, de l'école Jules Verne de Rouans. à découvrir sur lethermogene.net

Resistenz 2002 - 2013

revivre la résistance